Mais... Où va la graisse lorsqu'on perd du poids ?

Selon une récente étude publiée dans la revue British Medical Journal, la majorité de la graisse perdue lors de la perte de poids ne va pas là où le suggèrent de nombreuses idées reçues !


Elle est en réalité transformée en dioxyde de carbone expirée dans l'air par vos poumons.




Pour de nombreuses personnes, la perte de poids constitue un enjeu crucial ou un besoin pour se sentir mieux dans sa peau. Pourtant, malgré les préoccupations constantes et le nombre de professionnels dans ce secteur, personne ne sait réellement où va la graisse perdue...


Un récent sondage mené auprès de 150 médecins, diététiciens et coach sportifs indique que pour 50% d’entre eux, les graisses sont converties en énergie ou en chaleur. Autrement dit, l'excédent serait utilisé par le corps en faisant de l'activité physique et en transpirant. Il s’agit d’une idée couramment répandue mais qui reste incorrecte !


En réalité, lors du processus de métabolisation des graisses, le résultat de cette réaction serait principalement expiré sous forme de dioxyde de carbone. Cette conclusion est tirée d’une étude menée par des chercheurs de l'Université de New South Wales et publiée dans la revue British Medical Journal.


De l'énergie stockée dans les molécules de graisse

Dans le langage courant, l’expression "brûler les graisses" désigne la perte de poids suite à un effort physique. En réalité, cette appellation n’est pas vraiment représentatif de ce qui se passe réellement. Pour mieux comprendre le mécanisme, il convient de se pencher sur la structure même de ces graisses.


UN PEU DE SCIENCE ...

Lors d’un effort, ces molécules sont cassées pour libérer de l’énergie. Toutefois, selon le principe de la conservation de la masse, le nombre d’atome contenu dans ces molécules ne change pas. Avant et après réaction, il doit rester le même...



Ce qui rend incorrect la théorie selon laquelle la graisse se transforme en énergie et en chaleur !


Expiré par les poumons !


Dans leur publication, les auteurs font ainsi part de ce que devient réellement chacun de ces atomes de carbone. Selon leurs résultats :


- 80% de la masse de graisse est perdue sous forme de dioxyde de carbone (CO2) exhalé tandis que - les 20% restant sont évacués sous forme de fluides corporels (urines, respirations et larmes).


Les chercheurs mettent toutefois en garde contre les interprétations hasardeuses. Respirer de plus grands volumes d’air ne favorise pas la perte de poids ! Tout au plus, cet effort pourrait engendrer des risques d’hyperventilation accompagnés de palpitations, vertiges et même perte de conscience.


Par contre OUI, en simplifié, un bon sommeil réparateur (sans apnée du sommeil) un séance de relaxation centrée sur votre respiration vous aidera à perdre du poid, sécher, comme vous préférer le nommer. Non seulement grâce à la bonne respiration qui permettra d'éjecter si je puis dire ainsi le CO2 de votre corps, d'avoir une meilleur oxygénation de vos organes qui vous remercierons en déstockant plus facilement leurs toxines MAIS aussi et surtout grâce à la réduction de l'hormone du méchant stresse : LE CORTISOL (qui fera surement l'objet d'un autre article pour lui seul)


Pour conclure, l'on expire la grande majorité de nos graisses "brûlées" par nos poumons. Une bonne raison supplémentaire pour ne jamais oublié de respirer pendant vos exercices de sport qu'il soie Yoga, Souplesse, Musculation, Danse, Vélo etc...

Respirer correctement vous aidera aussi à attendre de meilleures performance et de meilleurs résultats lors de vos séances de sport.


Respirer, c'est la vie


0 vue

DANCE DISTRICT'S FAVORITE TUNE OF THE MOMENT

I'd Love to Change the World - Jetta
00:00 / 00:00
  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Flickr - Black Circle

Dance District - 122 rue de la versoix - 01220 Divonne-les-bains (ex Pole Dance Dlb)

Copyright - Anaïs Curchod