Les effets du sport sur l'esprit !


S'émouvoir et se mouvoir. Les deux verbes, issus du latin movere, «remuer», nous rappellent qu'une émotion est une mise en mouvement. La colère nous donne envie de frapper du poing, la peur coupe le souffle, la tristesse déclenche des larmes, l'amertume fait cogiter... Toute agitation de l'âme modifie le rythme cardiaque, la respiration, la température corporelle, les sécrétions hormonales, la tension artérielle, l'activité musculaire et cérébrale, exactement comme le sport. Raison pour laquelle, lorsque nous sommes submergés par un certain négativisme, l'exercice physique peut nous rééquilibrer. Nombre de nos comportements, qu'il s'agisse de prendre une décision ou de parler avec des inconnus, sont régis par la tristesse, la colère, la peur ou l'amertume, des états d'âme qu'il est important de canaliser. L'intérêt du sport est d'abord physiologique. L'activité physique consume le cortisol, hormone du stress, évitant ainsi qu'il ne nous consume. Elle produit des endorphines, hormones du bien-être dont nous avons besoin pour ne pas laisser nos réactions négatives diriger nos existences. Elle est également porteuse de valeurs propices à adopter un meilleur état d'esprit. Bouger dans un esprit mindfulness, « en pleine conscience ». En développant une certaine acuité gestuelle, nous ouvrons un autre canal d'expression pour transformer notre vie émotionnelle. Identifier l'émotion dominante qui teinte notre tempérament, pour essayer l'activité physique la plus adaptée : celle qui nous pousse dans nos retranchements pour mieux nous épanouir. N'oubliez pas d'être attentifs au plaisir que cette mise en mouvement nous procure : bonne humeur, aisance physique, estime de soi, créativité, sociabilité est bénéfique pour notre esprit et notre corps.


UN PEU DE SCIENCE

Durant un exercice physique, des hormones du bien-être, les endorphines, sont libérées. Vous vous sentez mieux, votre degré d'anxiété s'en trouve diminué et votre sommeil apaisé. Le sport permet aussi au cerveau de libérer de la dopamine, un neurotransmetteur qui intervient dans les mécanismes de la récompense. Ce qui explique l'état d'euphorie et de plénitude ressenti au sortir d'une séance... et aussi le fait que le sport peut devenir une drogue.


QUEL SPORT POUR TON ÉTAT D'ESPRIT ?

Selon son humeur, on a pas toujours envie de bouger de la même manière. Des fois, il nous faut du dynamique pour se défouler et décharger. Puis d'autres jours, on a besoin d'une activité calme pour se détendre et se mouvoir en douceur. Voyons dans mes disciplines favorites lesquelles choisir selon son humeur.

- La tristesse - Cultivez l'enthousiasme -

Il vous faudra de l'action et du contact, car la tristesse a tendance à engendrer l'immobilisation et le repli sur soi. Il ne s'agit pas de "se secouer", mais plutôt de se forcer à "entrer dans la danse" et de se laisser porter par le sourire communicatif de ses partenaires. Une activité qui permet d'accepter l'imperfection et la répartition des responsabilités se révèlera bénéfique pour qui a tendance à se réfugier dans la déprime et à se déprécier. Alors profiter du soleil pour improviser des séances d'accro yoga ou de fitness avec vos amis. Les activités physiques en musique, comme le Street Jazz sont également toniques et ludiques. La complicité et l'entraide de votre team ne pourra que vous faire du bien. Pour les adeptes du jogging à long terme, ce sport est plus efficace qu'un antidépresseur ... alors remuer vos fesses dehors.

- La colère - Développez la compassion - Opter de préférence pour une discipline à deux ou en groupe, car l’antidote à la colère est l’échange respectueux, la bienveillance... Le fair-play, en termes sportifs ! Autre ingrédient à privilégier : la maîtrise de la respiration, qui, lors des colères, a tendance à comprimer la cage thoracique et à s’accélérer. Pensez à un cours de danse tel que le Modern'contemporain ou le Pole Art conciliant la maîtrise de la gestuelle individuelle et le respect des autres. Ou encore un cours de Souplesse, de Yoga permettant d'harmoniser postures corporelle et respiration pour se dépasser. - La peur - renforcez votre confiance en vous -

Pensez à une expérience sportive qui vous confronte à vos peurs tout en assurant la sécurité. Il faut choisir une activité qui favorise le courage et le dépassement de soi. Il est aussi important de réaliser soi-même les gestes techniques. Pas question de tenir le rôle d'équipier passif. Saisir les rênes renforce le sens des responsabilités et fait prendre conscience que même s'il est difficile de tout contrôler dans la vie, chacun possède en lui des ressources pour trouver une solution. A quel sport pensez vous ? Pour ma part, je pense forcément à la Pole Dance, au Tissu et au Cerceau. Le corps évolue de façon inhabituelle dans les airs. On s'expose à la peur du vide, donc à la menace de chute, tout en étant assuré par l'agrès qui nous soutient et par notre professeur bien sur. Une vraie école de confiance en soi et d'appréhension de la peur qui invite à puiser dans ses propres facultés pour retrouver la sérénité. Tout comme les sports jouant sur le déséquilibre et la vitesse: voile, rafting, équitation ou encore les sports tel que l'escalade. - L'amertume - réapprenez à vous émerveiller -

Une activité source de plaisir, d’admiration, de gratitude pour tout ce que la vie peut offrir de bon, c'est la clé. « Dans l’amertume, il y a une frustration liée à un sentiment d’injustice. Et une insatisfaction produite par le fait que l’on se sent impuissant à retrouver ce qui a été perdu » Déception, regret, tristesse, colère, honte, l’amertume mêle plusieurs émotions. Pour retrouver le goût des autres et de l’émerveillement, il faut se décentrer de soi, accepter sa part de vulnérabilité et se laisser toucher par la beauté du monde. Une activité qui s’inscrit dans un projet, participer à un spectacle, faire découvrir son univers, ou dans un autre genre: une course à pied pour une cause... Cela donne du sens à ses efforts et permet de découvrir des capacités d’altruisme insoupçonnées en soi et chez les autres. Prendre le temps de, soi même, aller voir des spectacles, découvrir d'autres artistes, d'autres disciplines, d'autres manières de s'exprimer... Reconnaitre et voir la beauté ailleurs pour s'en mettre plein les yeux ! Choisissez le sport, la discipline qui vous fait du bien et qui vous apaise. On aime vous donner le sourire et partager avec vous chez Dance District.


Retrouvez nous sur les réseaux sociaux
Instagram : @dancedistrict_
Facebook : Dance District

Full Love

La Team DANCE DISTRICT


#dancedistrict #dancedistrictfamily #vousêtesmerveilleux #moncorps #mindset #humeurs #s'écouter #effetsdusport #l'esprit #apaisement #danceschool #aerialschool #poledance #souplesse #flexibility #poleart #poleflow #modern'contemporain #streetjazz #yoga #balance #yogaflow #danses #tissuaérien #cerceauaérien



Source >> https://www.psychologies.com/Bien-etre/Forme/Sports/Articles-et-Dossiers/Quel-sport-pour-apaiser-ses-emotions

https://www.lequipe.fr/Ilosport/Archives/Actualites/Yoga-quels-benefices-pour-les-sportifs/743784

31 vues2 commentaires

DANCE DISTRICT'S FAVORITE TUNE OF THE MOMENT

I'd Love to Change the World - Jetta
00:00 / 00:00
  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Flickr - Black Circle

Dance District - 122 rue de la versoix - 01220 Divonne-les-bains (ex Pole Dance Dlb)

Copyright - Anaïs Curchod